Le Guillonneux de Soulleres

flowerEdito

  • n° 41 - ... A venir ...
  • n° 40 - Cimetière allemande de Solers
  • n° 39 - Père DEPEUILLE, curé de Solers
  • n° 38 - Solers dans la Grande Guerre 14-18
  • n° 37 - La place du village
  • n° 36 - Les départements
  • n° 35 - La Bicyclette à travers les temps
  • n° 34 - Ouverture du 1er grand magasin à Paris en 1852
  • n° 33 - Les Chartreux de Vauvert
  • n° 32 - Nos ancêtres paysans
  • n° 31 - Verdun "La voie sacrée"
  • n° 30 - La complainte de Jean LABOURBE
  • n° 29 - Le lavoir
  • n° 28 - Les métiers disparus
  • n° 27 - La bûche de Noël
  • n° 26 - Ecole Louis Aragon de Solers
  • n° 25 - Le double assassinat commis à Solers
  • n° 24 - Les maires de Solers
  • n° 23 - Que s'est-il passé en 1913
  • n° 22 - Un drame au gué de Suisnes en 1784
  • n° 21 - Les cousins de Septembre, "les guillonneux"
  • n° 20 - Les rues (1ère partie)
  • n° 19 - Le cimetière temporaire américain
  • n° 18 - L'Eglise de Solers
  • n° 17 - L'école à Solers (2ème partie)
  • n° 16 - L'école à Solers (1ère partie)
  • n° 15 - La Saint-Jean
  • n° 14 - La vigne
  • n° 13 - Voeux 2011
  • n° 12 - Désiré Philippe, Peintre
  • n° 11 - Le Chemin des Roses
  • n° 10 - Les pompiers
  • n° 09 - La généalogie
  • n° 08 - Voeux 2010
  • n° 07 - Monuments aux Morts
  • n° 06 - Duparq, curé de Solers
  • n° 05 - La borne
  • n° 04 - Les rites du Maïs
  • n° 03 - Voeux 2009
  • n° 02 - Le Coq
  • n° 01 - 10 août 1918

flowerPetite histoire

Ce bulletin nous permet de faire connaître aux Solersois d'aujourd'hui l'histoire, le patrimoine et la vie du village autrefois, ou de commenter un événement récent qui s'est déroulé à Solers.

Choix du nom de notre bulletin :

Les Guillonneux, originaires de la Brie, que l'on appelait aussi les "coureux", étaient des vagabonds, mendiants, trimards, mais d'une classe priviligiée. Ils allaient de village en village et portaient les nouvelles qu'ils racontaient le soir à la veillée. Ils annonçaent les naissances, mariages, décès mais aussi le cours du beurre, du lait, les moulins qui pratiquaient les meilleurs cours du blé... et apprenaient même les nouvelles danses et chansons qu'ils avaient entendus en ville... Les Guillonneux étaient assurés de trouver la soupe et la botte de paille pour dormir dans les fermes qu'ils visitaient.

Soullers : Il y a eu beaucoup d'orthographes pour notre village, c'est comme cela qu'il s'appelait au XIIIème siècle.

flowerExtrait

En cliquant sr le document, vous aurez un aperçu de notre travail.

Si vous êtes intéressés par notre bulletin, en devenant sympathisant (10€/an), vous pourrez recevoir les numéros à venir par courriel.

Pour toute parution, nous contacter.

extrait guillonneux